Rions un peu tant qu'on peut ...




En pratiquant l’humour de connivence, la marque se rend sympathique aux yeux de ceux qui partagent et comprennent son humour, parfois mieux que ses intentions.

En effet, l’humour, utilisé comme mise en valeur du produit, dans le contexte de morosité économique politique et sociale actuel, est une approche de communication de marque très plébiscitée par les consommateurs. 


Par ailleurs, il s’agit pour les marques d’orienter essentiellement cette stratégie d’humour de connivence vers des produits à faible implication : des produits du quotidien (alimentaires, vestimentaires etc... ), consommés par le plus grand nombre.

On observe ainsi dans les rayons des magasins, un véritable détournement de sens, des packagings aux messages distrayants, aux jeux de mots absurdes qui nous font nous réjouir d' un futur plus joyeux, ou du moins tentent de nous faire oublier que nous avons à accomplir, au présent, des tâches routinières dépourvues d’intérêt, comme peuvent l'être les courses.

Ainsi, des marques comme la marque distributeur de Monoprix, mettent tout en œuvre depuis plusieurs années, pour divertir leurs clients en identifiant, par exemple, sa MDD, à l’aide d’un packaging coloré et doté de jeux de mots qui distraient et font « parler » les clients.




L'enjeu pour la marque est donc multiple : détourner l’attention de l'acte d'achat, créer de l’attachement et  faire parler d’elle...

CQFD ...

Commentaires

Articles les plus consultés